top of page

Les expositions temporaires à découvrir

434137910_918769336919516_1552484489009471812_n.jpg

Keramis

Les Bucoliques. Allégories du vivant - Du 06/04/24 au 25/08/2024

L’exposition 𝙇𝙚𝙨 𝘽𝙪𝙘𝙤𝙡𝙞𝙦𝙪𝙚𝙨. 𝘼𝙡𝙡𝙚́𝙜𝙤𝙧𝙞𝙚𝙨 𝙙𝙪 𝙫𝙞𝙫𝙖𝙣𝙩 réunit une quinzaine d'artistes qui mobilisent la nature pour évoquer des préoccupations contemporaine. Le titre de l’exposition est emprunté au recueil Les Bucoliques, écrits par le poète latin Virgile (70-19 av. J.-C.) entre 42 et 37 av. J.-C. À travers des scènes de la vie de berger, celui-ci évoque indirectement la situation politique de son temps et transpose l’Arcadie idyllique dans sa campagne romaine natale. Il est également un clin d’œil à la poésie pastorale, un genre littéraire à part entière connu depuis l’antiquité ayant inspiré la porcelaine au 18e siècle.

 

Plus d'infos : ici

 

387797724_822011729929884_9078540144760460617_n.jpg

Domaine du Château de Seneffe - Think Nature Monsieur Plant 

Du 07/10/23 au 01/09/24

Actuellement, le regard que nous portons sur la nature a beaucoup changé. Il suffit de voir autour de nous l'importance que prennent les questions environnementales dans notre société. Les jeunes générations sont très engagées pour la préservation de la biodiversité, tout en recherchant une meilleure qualité de vie. Notre musée s'est penché sur ces tendances pour inviter l'artiste Monsieur Plant.

Ses oeuvres végétales, fragiles, éphémères et uniques, transmettent un message environnemental dans l'air du temps : la nature l'emportera sur l'homme et sur son mode de vie. Poétique, bucolique, son univers tente de retranscrire quelques idées et pensées par des œuvres, de façon « fun » et décalée.

 

L'artiste propose des interventions végétalisées en écho à la collection, tout en valorisant le château.


Plus d'infos : ici

 

438746514_958389072958815_3552082595622024709_n.jpg

Bon voyage (exposition de plein air) - Du 27/04/24 au 11/11/24

Cette nouvelle édition emmène les visiteurs "en voyage". Chaque artiste décline à sa façon la thématique et utilise différentes matières et techniques. 

Pour Daniel Fauville, embarquement à bord d'un bateau, le long de la rivière et découverte de trésors architecturaux, imaginaires, le long des berges.

Pour Hoze, c'est un cygne, animal mythique, qui symbolise le voyage migratoire et est attaché aux plans d'eau. Il vogue avec grâce sur l'étang.

Pour Pierre-Alexandre Rémy, le tracé de sa propre promenade dans le parc a été transposé dans une ligne. Suivez son parcours cartographié.

Quant à Quentin Rivage, c'est une rencontre souhaitée avec une matière, par essence liée à l’histoire du site. Une vocation décalée, de l'Origine du Monde.

Elsa Tomkowiak invite à la traversée près du grand bassin en installant une boîte chromatique. De l'autre côté, des drapeaux appellent le regard.

Caroline Van Assche s’interroge sur l’implication de la mémoire lors des déplacements. Découverte de soi ou abandon ? Un voyage entre passé et présent.


Plus d'infos : ici

 

philippson-seneffe-300-300pxl.gif

Seneffe au temps des PhilippsonDu 10/09/22 au 31/08/24

Franz Philippson, banquier hors-normes, entrepreneur d’envergure, se révèle en ce début du XXe siècle comme un interlocuteur incontournable dans le paysage belge de l’époque. En 1909, il acquiert avec son épouse Mathilde Mayer le Domaine de Seneffe comme seconde résidence.

Suivez le parcours sur la vie de la famille Philippson dans leur « maison de campagne » seneffoise.  Découvrez les innovations du XXe siècle introduites à la fois dans la demeure et le parc, tout en restaurant le patrimoine propre au lieu. Des photos de l’époque, des plans d’aménagement, des documents d’archives, des éléments d’art décoratif, … le tout mis en perspective pour comprendre l’évolution du château du XVIIIe siècle avec l’innovation propre au XXe siècle sous l’impulsion d’une famille reconnue


Plus d'infos : ici

 

407752070_850990277033574_6581748717668972444_n (1).jpg

Musée royal de Mariemont

Les Amis de Mariemont. Histoire d'une passion - Du 16/12/23 au 02/06/24

Cette exposition est l’histoire d’hommes et de femmes qui, depuis 90 ans, sont liés par une passion commune : celle de Mariemont.

De trésor en trésor, l’exposition donne à voir ‘l’Œuvre’ collective du Cercle royal de Mariemont. À travers les différentes pièces, dont certaines sont montrées pour la première fois,  l’exposition raconte les moments forts, les gestes fondateurs et les figures emblématiques du Cercle à travers le temps.


Plus d'infos : ici

 

Marie'ARTDu 18/05/24 au 22/09/24

Dès le 18 mai, découvrez le Domaine comme vous ne l’avez jamais vu à travers un nouveau parcours d’art contemporain éphémère.

Laissez-vous surprendre par les œuvres monumentales, poétiques et immersives de 7 artistes belges et internationaux qui exploreront des thèmes tels que la nature, l'environnement, le patrimoine et l'histoire.

Un nouveau rendez-vous entre nature et culture à ne pas manquer cet été !


Plus d'infos : ici

 

438060369_948011760664758_1520594105206037488_n.jpg

Musée international du Carnaval et du Masque

Binche intime - Du 27/01/24 au 15/09/24

Depuis sa reconnaissance à l’UNESCO, des dizaines de milliers de visiteurs foulent les pavés du centre historique de Binche pendant les trois Jours gras. Pourtant, le Carnaval de Binche s’illustre avant tout par son caractère intime. Cette exposition temporaire mettra à l’honneur cet aspect particulier du folklore grâce à une série de capsules sonores inédites réalisées par Flora Six et Dimitri Merchie. Les voix des femmes, des enfants, des artisans, et, bien sûr, des acteurs masqués témoigneront de la manière dont, chaque année, toute une communauté se met à vibrer. 


Plus d'infos : ici

 

410992561_1085806486098686_5184148450437419460_n.jpg

Musée international du Carnaval et du Masque

Festum - Du 27/01/24 au 26/05/24

À travers une série de cinq portraits, le photographe Paulin Groise pose un regard original sur le Carnaval de Binche en associant dans ses clichés et ses natures mortes l’iconographie religieuse et la tradition folklorique de sa ville. 


Plus d'infos : ici

 

Mill

Temps de pause - Du 30/03/24 au 15/09/24

Le Mill vous convie à un face à face avec une sélection issue des trésors de la collection artistique louviéroise, sur la thématique du portrait.

Il faut parfois des jours… des semaines… pour qu’un artiste puisse capter l’instant où le sujet révèle ses émotions, un moment intime, libéré des contraintes du paraître ou des préjugés. Parfois au contraire, c'est dans l'instantanéité que surgit la magie de l'instant saisi. C’est cette quintessence, cette pure beauté du moment arrêté dans le temps que l’artiste exprime et que le spectateur du Musée peut, à son tour, éprouver.


Plus d'infos : ici

 

421367097_881414517328468_6254501246239488957_n.jpg
429941299_807164634771982_8849021067092781602_n.jpg

Centre Daily-Bul & Co

Dominique Lacoudre - "Je ne sais faire preuve de discipline que dans l'indiscipline" (Achille Chavée) - Du 02/03/24 au 25/08/24

Lors de l’édition 2023 du Laetare (Carnaval de La Louvière), l'artiste français a séjourné et vécu au rythme des sabots et des tambours louviérois et s’est intéressé aux différents acteurs qui préparent, forment et participent au Laetare. Accompagné de sa caméra, de ses crayons de couleurs et de son appareil photographique, il a rencontré un louageur, une femme de Gille, suivi une société et les citoyens participant à la fête pour chasser l’hiver tout en déamBULant dans la ville de La Louvière.

Immergé dans le folklore local, l’artiste s’est aussi nourri des collections du Centre Daily-Bul & C° et de ses nombreux artistes : Achille Chavée, Fernand Liénaux, Serge Poliart ou encore Suzy Embo et Claire Kirkpatrick. Des pièces de ces artistes seront aussi présentéesdans l’exposition.

Entre culture et folklore, venez découvrir le travail de l’artiste, Dominique Lacoudre, autour du carnaval de La Louvière et des collections du Centre Daily-Bul & C°.

Plus d'infos : ici


 

415980132_769046481916991_8555279039690549362_n.jpg

Centre de la Gravure et de l'Image imprimée

Nos Géantes - Du 27/01/24 au 02/06/24

L’exposition présente une sélection des plus grandes estampes du musée et pose la question de l’importance des formats en gravure depuis les années 1960 et jusqu’à nos jours. On y découvre différentes stratégies imaginées par les artistes : papiers immenses, recours à la fragmentation, à la série… Une occasion de confronter nos corps et nos yeux à la force de ces immenses créations.


Plus d'infos : ici

 

bottom of page